Partenaire du succès IDEX LYON !

NewCorp Conseil est depuis 2015 l’agence conseil de l’Université de Lyon pour la communication de la candidature Idex.

L’obtention de la labellisation Idex décernée par le jury international au terme de la dernière audition du 20 février 2017, et validée par le premier Ministre le 25 février, est donc une immense satisfaction. Le résultat amplement mérité – et tant attendu – d’un énorme travail d’équipe sous la supervision de Khaled Bouabdallah, président de l’Université de Lyon, et Jean-François Pinton, président de l’ENS de Lyon et porteur du projet Idex, sans oublier le formidable travail de fond effectué dans l’ombre par Fanny Viot en tant que chargée de mission.

(L’appel à projet Initiative d’Excellence (Idex), lancé par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) et le Commissariat Général aux Investissements (CGI) vise à sélectionner des universités de recherche de rayonnement mondial disposant d’une puissance et d’un impact scientifique de tout premier plan dans de larges champs de la connaissance, au service de l’attractivité et de l’image de la France dans le monde. La labellisation est décernée par un jury international.)

C’est aussi un projet institutionnel

Au delà de la reconnaissance académique, une telle candidature Idex, par son processus et le projet qu’elle porte, est aussi un extraordinaire enjeu institutionnel et corporate qui a consisté à fédérer une très large et diverse communauté académique, politique et économique qu’il a fallu rassembler autour d’un projet commun; à construire une nouvelle marque et identité visuelle partagée et co-brandée par tous les établissements, au service d’une nouvelle visibilité et fierté d’appartenance; à définir un véritable projet stratégique de long terme proposant une transformation et une transition importantes et innovantes de l’Université.

Les Universités, nouveaux acteurs territoriaux et sociétaux

Les Universités non seulement sont devenues des marques, évoluant évidemment dans une compétition internationale, mais également des projets de territoires associant l’ensemble des parties prenantes tant les enjeux et intérêts sont liés et mutuellement bénéfiques. Les grands pôles universitaires s’inscrivent désormais pleinement dans les enjeux de marketing et d’attractivité territoriale, atouts majeurs au service de la réputation et de la performance globale. La communication institutionnelle de ces grands ensembles académiques, et de chacune de leurs composantes, fait partie des outils indispensables contribuant à valoriser les expertises, fédérer les acteurs, faire rayonner, attirer les talents, développer les ressources et projets.

En outre, si les enjeux de communication et de transition des grandes universités montent en puissance, c’est aussi parce qu’elles vivent une triple interconnexion conjoncturelle en plein développement:

1/ avec l’ensemble de leur écosystème tant se développent les liens entre les sphères académiques et économiques, entre la formation et l’entrepreneuriat, entre les partenariats publics et privés en matière de recherche … les universités ne sont ni des sanctuaires ni des monastères, mais bien des univers connectés, ouverts au monde et à leur environnement.

2/ à l’intérieur des pôles universitaires eux-mêmes le temps est celui de la quête de pluridisciplinarité et du croisement des savoirs tant il apparaît important d’être en capacité, parfois, de sortir des silos disciplinaires pour déformater les schémas de pensée, et même ouvrir les esprits et former les êtres ! Si les logiques verticales restent bien sûr fortes et d’ailleurs souvent logiques, les approches transversales et hybrides séduisent de plus en plus tant il apparait que l’innovation et la nouveauté, notamment disruptives, proviennent de ces zones frontalières, de télescopages des expertises.

3/ une interconnexion sociétale. Pour répondre aux grands enjeux de notre époque, la connaissance scientifique apparait centrale et déterminante, qu’il s’agisse de trouver de nouvelles solutions technologiques en matière d’économie d’énergie, d’optimisation de processus de production, de lutte contre les pollutions, d’alternatives agricoles, d’adaptation au changement climatique … mais également en terme de nouveaux modes de management, de recherche médicale, d’apaisement des troubles psychologiques, de lutte contre les conflits de toutes sortes … la connaissance est de plus en plus considérée (voire fantasmée) comme la clé pour ré-inventer un monde plus durable et harmonieux, entre les hommes, et entre l’homme et la nature.

Pour toutes ces raisons, les grands ensembles universitaires de demain, d’enseignement et de recherche, sont des acteurs déterminants du nouveau monde à construire. Au coeur de la production et de la transmission des savoirs, ce sont aussi des lieux essentiels de transition générationnelle.


Retrouvez le communiqué de la labellisation Idex de l’Université de Lyon:

SUCCÈS DU PROJET IDEXLYON : LE LABEL INITIATIVE D’EXCELLENCE EST DÉCERNÉ À L’UNIVERSITÉ DE LYON

 

labellisee-idex

 

 

 

Publicités