Bilan 2013 de la création d’entreprises

Avec un total de 538 185 créations d’entreprises, 2013 est la plus mauvaise année depuis 2009, l’année de mise en place du régime de l’auto-entrepreneur. Au total de la création: -2,1% versus 2012.

Un résultat qui masque toutefois deux mouvements inverses :

  • 2013 est la plus mauvaise des 5 dernières années pour les créations en auto-entrepreneur,
  • la meilleure année pour les créations hors auto-entrepreneurs.

plus haut plus bas.jpg

Les créations sous le régime de l’auto-entrepreneur souffrent bien sûr de la crise, et de la remise en cause de ses modalités courant 2013, que le rapport Grandguillaume ne vient que tardivement rassurer. La baisse s’élève à -10,6% entre 2012 et 2013, et -24% versus la meilleure année de 2010. En revanche, les créations en dehors de ce régime se portent bien, avec une progression de +8,6% entre 2012 et 2013.

Sur le total des 263 243 créations hors auto-entrepreneurs, les formes sociétaires représentent toujours la majorité (60%), mais restent stables, lorsque les créations sous forme d’entreprises individuelles progressent nettement de +26% entre 2012 et 2013. C’est la première fois depuis 5 ans que les créations sous forme d’entreprises individuelles progressent.

Evolution entreprises ind.jpg

Au total de la création, si les auto-entrepreneurs représentent encore plus d’une création sur deux, cette part, à 51% en 2013, est la plus faible depuis l’origine du régime.

graphe evol auto ent.jpg

Sur l’année 2013 comparée à 2012:

  • Les baisses les plus significatives concernent le secteur des services aux ménages (-8,2%), les activités immobilières (-7,3%), et la construction (-6,4%).
  • Inversement, les secteurs qui progressent sont le secteur transports et entreposage (+11,5%), les activités financières et d’assurances (+8%), et l’enseignement-santé-action sociale (+6,1%).

secteurs 

Le bilan 2013 est donc mitigé. En effet, si le total de la création est en baisse, et ceci depuis 3 ans si on y intègre le statu quo de l’année dernière, et si les créations en auto-entrepreneurs prennent un très sérieux coup de froid, l’embellie des créations d’entreprises individuelles, dont certains pourraient penser qu’elles sont davantage potentiellement pérennes et créatrices d’emplois, apporte une note d’espoir. Ceci d’autant plus que ce sont bien les TPE/PME qui sont les entreprises créatrices d’emplois en solde net, comme vient de la rappeler le dernier tableau de bord de l’OCDE (sans doute la source du rappel de cette réalité statistique par le président de la République lors de son allocution du 14 janvier). Une étude de l’OCDE qui rappelle certes que l’emploi net est créé par les petites entreprises … mais aussi par les plus jeunes:

Capture d’écran 2014-01-16 à 14.45.36

… comme quoi, si les jeunes ont besoin d’emplois, l’emploi a aussi besoin des jeunes …

___________________________________________________________________________________________________

Annexes

L’historique de la création depuis 2000:

total creation 2000-2013

graphe evol 2000-2013

 

___________________________________________________________________________________________________

Synthèse à télécharger: NCC_Bilan 2013 de la création d’entreprises

 

 

Advertisements